In CULTURE

Découvrez New York, Paris, Rome ou encore Moscou à travers l’objectif du photographe William Klein.
Rendez-vous à l’abbatiale Saint-Ouen de Rouen pour l’exposition photographique “William Klein, Figure(s) du Siècle”…

 

L’expo photo sur William Klein & photographie de rue

William Klein, français d’origine américaine, à débuté en tant que peintre mais s’est rapidement intéressé à la photographie, et à un style bien particulier, la photographie de rue.
Armé de son appareil photo, il déambule tout d’abord dans les avenues et quartiers de sa natale New York et dégaine son objectif au milieu des passants, dans le but toujours présent de capturer l’instant et d’être au plus proche de ses cibles.
Sa particularité? Il utilisait un objectif grand angle, objectif plutôt consacré aux photographies de paysages. C’est un pari risqué mais cela donne une tout autre dimension à ces images: les portraits sont parfois flous et déformés, le grain est fort, le cadrage et les champs sont larges et invitent une multitude de sujets dans le cliché.

William_Klein_NY

L’exposition est organisée selon les villes que William Klein a immortalisé à travers son objectif . Il y a New York bien sûr (souvenirs souvenirs), avec ses quartiers, sa population et son ambiance de l’époque si palpable dans les images, et qui reste ma série favorite. Vous retrouverez aussi Rome, Moscou, Tokyo et Paris. Une jolie balade dans le temps et dans le Monde.

William_Klein_RomeLors de ma visite, j’ai entendu 2 anecdotes assez sympathiques :

  • William Klein cherchait à s’approcher toujours plus prés, toujours plus au contact et n’hésitait pas à se faufiler dans la foule pour “voler” un cliché. Or à cette période, la photographie de rue n’en était qu’à ces débuts et l’artiste était apparemment très très grand, genre immanquable. Ce grand homme, appareil photo à la main, devait bien surprendre les passants 🙂
  • William Klein n’a pas été publié par ses compatriotes américains. En effet, ses photos dérangeaient, ne collaient pas au style de l’époque, aux photos très travaillées, lisses et qui ne montraient que les beaux quartiers et les jolies choses d’un New York bourgeois. Son 1er livre de photos fut donc édité par une société française.

William Klein, à la fois peintre, cinéaste, photographe de rue mais aussi de mode a influencé la photographie et le cinéma du 20ème siècle et cette jolie rétrospective permet de découvrir certaines facettes de sa vie artistique.

William_Klein_Expo_Rouen

“Prendre une photo, c’est une excuse pour être badaud. Je me donne l’impression de faire quelque chose donc j’ai moins mauvaise conscience” – William Klein

 

Visite de l’abbatiale Saint-Ouen de Rouen

Cette exposition photo est l’occasion de découvrir l’abbatiale Saint-Ouen de Rouen. Je dois avouer que j’ai essayé à de nombreuses reprises de la visiter, mais je n’avais jamais eu de chance car les portes restaient à chaque fois closes. C’est donc avec enthousiasme que j’ai appris que l’expo du Pole Image s’invitait dans ce lieu à l’occasion du Festival Normandie Impressionniste.

Abbatiale_Saint_Ouen_RouenAutant le bâtiment est gris, sombre et presque austère de l’extérieur, autant il s’illumine de l’intérieur. L’imposante nef aux multiples colonnes, les nombreuses fenêtres, les magnifiques vitraux baignent de lumière et certes en imposent. Et cerise sur le gâteau, lors de notre visite, il y avait des répétitions pour le concert d’orgue du lendemain. Une atmosphère particulière dans ce lieu qui propose un bien joli écrin pour les photographies de l’artiste.

 

Promenade dans les jardins de l’Hôtel de ville

Il serait dommage de ne pas prendre quelques minutes pour flâner dans les jolis jardins de l’Hôtel de Ville, très prisés des rouennais à l’heure du déjeuner pour une petite pause lunch prés de la fontaine ou une petite sieste dans l’herbe. Pour les plus sportifs, il y a même un parcours santé 😉

Jardins_Hotel_Ville_Rouen

 

J’espère que ce récit vous donnera envie de pousser les lourdes portes de l’abbatiale Saint-Ouen et de venir découvrir la 1ere rétrospective de l’œuvre du photographe William Klein en Normandie.
C’est à Rouen, c’est entrée libre et c’est jusque fin juillet!

 

Informations utiles

Localisation
Infos et liens

Exposition photographique “William Klein, Figure(s) du Siècle” à l’abbatiale Saint-Ouen de Rouen

Les mardis, mercredis, jeudis, samedis et dimanches: 10h à 12h et de 14h à 18h
Fermeture le lundi et le vendredi
Entrée libre

Pour en savoir plus l’exposition: Site de Pole Image

Pour en savoir plus le festival Normandie Impressionniste: Site du festival

Pour en savoir plus sur l’abbatiale Saint-Ouen: Site de la Ville de Rouen

Recommended Posts

Leave a Comment