In France, NATURE & RANDO, VOYAGE

Le Cap Sizun se trouve en Cornouaille, tout à l’ouest de la Bretagne. Cette terre a un petit air de bout du monde.
Un littoral soumis au vent et aux tempêtes, des pointes granitiques qui semblent défier l’océan, des plages de sable frappées par des vagues aimées des surfeurs…
Ici la nature émerveille et impressionne. Venez, je vais vous montrer…

 

Une Journée road Trip à la découverte de la pointe du Raz et du Cap Sizun

Nous venons à peine d’arriver en Finistère pour un voyage d’une semaine à la découverte de la Cornouaille. Le soleil brille, le ciel est d’un bleu pur, les températures frisent les 0°C. Eh oui, nous sommes en plein hiver. Qu’importe le froid polaire, nous sommes équipés et cela fait trop longtemps que nous souhaitons renouer avec cette belle région.

C’est donc avec enthousiasme que nous partons de bonne heure à la rencontre de ses paysages sauvages. Même en plein cœur de l’hiver, ce bout de pays a beaucoup à offrir et c’est en mode roadtrip que nous allons à la rencontre du Cap Sizun.
Une journée sur les petites routes de campagne ou en bord de mer, avec de nombreuses pauses, de jolies promenades et courtes randonnées et cet air pur de la mer qui nous emplie les poumons.

Une journée se suffit pas bien sûr pour découvrir tous les secrets des lieux, néanmoins, elle permet d’avoir un bon aperçu de la région et d’en prendre plein les yeux !
Notre itinéraire débute à Audierne, notre camp de base, passe par la célèbre Pointe du Raz, la baie des trépassés, pour s’achever par la découverte des nombreuses pointes de la baie de Douarnenez.

 

Les chemins de traverse : la route du littoral

On dit souvent que la route est un voyage en elle-même. Cette journée road trip ne déroge pas à cette jolie maxime. A bord de notre voiture, nous suivons la départementale au plus proche de l’océan. Nous nous amusons à prendre les petites routes ici & là quand l’envie s’en fait sentir. Un panneau nous inspire ? On va voir jusqu’au bout du chemin ce qui s’y trame. Certes, ce n’est pas la voie la plus rapide, mais ce n’est pas le but. Tout l’intérêt justement est de prendre les chemins de traverse et de prendre son temps…

Cette approche nous a permis de découvrir des endroits charmants, au gré du vent, comme la jolie plage déserte de Trez Goarem …Je n’ai pas pu résister à la tentation de courir sur le sable et jouer avec les vagues…

 

La pointe du Raz en Cap Sizun et la baie des trépassés : l’extrême Ouest de la Cornouaille

Nous prenons la direction de la pointe du Raz, Grand Site de France et emblème de la Bretagne Sud. Plusieurs sentiers aménagés y mènent depuis le parking et la maison de la Pointe du Raz et du Cap Sizun (fermée à cette époque). Je dois avouer que ces aménagements enlèvent un petit quelque chose au côté sauvage des lieux mais sont cependant nécessaires à la préservation du site, très fréquenté. Néanmoins, le grand avantage du Finistère en hors saison, c’est que nous ne croisons que très peu de monde.

 

Le tour de la Pointe du Raz

Nous avons choisi d’emprunter le chemin côtier, qui rejoint le GR34, le sentier des douaniers qui nous tente depuis toujours (à quand un trek pour parcourir à pied ce littoral façonné par les éléments ?). La marche est superbe, les panoramas sur les falaises escarpées qui se jettent dans la mer sont splendides. La bruyère s’étend tout autour, j’imagine ces paysages se parant de multiples couleurs lors de la floraison…

Le chemin nous mène à la pointe du Raz, que l’on aperçoit tout d’abord de profil avec une vue plongeante sur le phare de la Veille perché sur son éperon rocheux et sur la tourelle de la Plate. C’est juste magnifique ! Ces blocs de granit qui affrontent l’océan…

Une fois sur la pointe, la perspective est encore différente et tout aussi magique. En regardant au loin, on aperçoit l’île de Sein.


Nous choisissons de continuer un petit peu le sentier, pour découvrir l’autre côté, avec une jolie vue sur la Pointe du Van mais surtout sur la baie des trépassés, longue bande de sable battue par les vagues. Il est possible de la rejoindre à pied, en poursuivant le sentier dont la trace serpente dans la lande, à flanc de falaise. Vous pouvez même faire tout le tour du Cap Sizun, expérience qui je n’en doute pas, doit être à tomber ! (Sans jeu de mots 😉 )

Un peu grelotants, nous optons pour rejoindre le sémaphore et notre voiture, pour continuer notre road trip vers la baie.

 

La baie des trépassées

La baie des trépassés, qui doit son funeste nom à ses courants, qui avaient tendance à ramener le corps des naufragés sur la plage, me rappelle de bons souvenirs.

Je me rappelle avoir jouer dans ses vagues avec mon cousin, lors d’un voyage en camping-car tout autour de la Bretagne (ce fut d’ailleurs mon dernier tête-à-tête avec la région). Je me rappelle encore la puissance de l’écume, l’eau à mi-mollet me faisant perdre l’équilibre…

Il fait bien plus frais aujourd’hui que dans mes souvenirs, mais cela ne nous empêche pas de nous assoir dans le sable et de déjeuner d’un sandwich (fin décembre, pas mal hein !).  C’est désormais avec les yeux d’une adulte que je découvre le paysage, qui est tout simplement incroyable.
A gauche, le pointe du Raz et ses phares, en face l’immensité de l’océan, à droite, la pointe du Van et à son large, le phare de Tevennec. Des paysages révélés dans une luminosité changeante.

Et les vagues…Elles sont plutôt douces aujourd’hui mais font le bonheur des nombreux surfeurs. Bien couverts, ces derniers se lancent à l’assaut de la houle, en surf, body board ou stand-up paddle. On reste un long moment à les regarder ainsi que toute cette nature qui nous entoure, un écrin préservé….

 

De la pointe du Van à la pointe du Millier : la baie de Douarnenez

Nous reprenons la route direction la Pointe du Van, dont on peut faire le tour sur le petit sentier. Nous atteignons le côté Nord du Cap Sizun, la baie de Douarnenez faisant face à la presqu’île de Crozon.
Les paysages sont toujours d’une beauté à couper le souffle. Les visiteurs sont encore moins nombreux et on profite pleinement des lieux.  Nous longeons ainsi le littoral en nous arrêtant sur les différentes pointes. Nos deux coups de cœur sont :

  • La pointe de Brezellec

Faire le tour de la pointe à pied est un vrai régal pour les yeux. On aperçoit d’un côté la pointe du Van que nous venons de quitter et de l’autre la côte granitique déchiquetée avec ces éperons rocheux.

  • La pointe du Millier

Un joli sentier de randonnée permet de faire une promenade en passant Moulin à eau de Kériolet. Sur la pointe se trouve le phare du Millier, telle une petite maison défiant l’océan. En contrebas, les vagues viennent s’échouer sur les rochers de la crique. Un petit air de bout du monde dans les lumières de fin de journée…

 

Notre journée road trip sur les chemins du Cap Sizun s’achève et nous revenons encore ébahis vers notre petit port d’attache d’Audierne. Cette journée fut marquée par le froid et le vent mais surtout par ce beau soleil, par ses jolies promenades sur les falaises ou au bord de l’océan, par cet air marin qui vide la tête et gonfle les poumons…et surtout par cette nature époustouflante et ses paysages sauvages qui nous transportent loin…
Elle débute très bien cette aventure en Bretagne, nous avons hâte d’en découvrir davantage…

 

Informations utiles

Découvrir la Bretagne | Le Cap Sizun et la pointe du Raz


N’hésitez pas à embarquer sur les petites routes du littoral et à vous arr^ter au gré du vent, de petits trésors se cachent un peu partout.

Pour les amateurs de photographies, de nombreux points de vue magnifiques parsèment les routes.
Voici une sélection de liens intéressants pour en savoir plus sur:

Pour plus d’informations, voici les liens des offices de tourisme de:

LOCALISATION

Recent Posts
Showing 2 comments
  • mathilde
    Répondre

    Très beau, y’a un petit côté Cotentin . 😉

    • Dorothée
      Répondre

      Merci Mathilde! Oui je trouve aussi que la Bretagne a un petit air de famille avec le Cotentin! Je me suis fait la réflexion quand on se promenait 🙂

Leave a Comment